vendredi 12 mars 2010

La fôret des Damnés, Carrie Ryan

Présentation de l'éditeur :
Mary vit dans un village entouré de grillage. Derrière, les “damnés”, revenus de la mort, rôdent dans la forêt, avides de chair humaine. Pas question de s’aventurer dehors, pourtant Mary rêve d’ailleurs, s’interroge sur le reste du monde (d’autres groupes ont-ils survécu au “Retour”, cette infection qui fait revenir les morts sous forme de zombies ?), voudrait tant découvrir ce mythique océan dont lui a parlé sa mère et dont l’existence incertaine la fascine. Recluse chez les Soeurs qui dirigent la petite communauté d’une main de fer, Mary vit une passion interdite avec Travis, le fiancé de sa meilleure amie. Un jour, les “damnés” traversent le grillage et attaquent. C’est l’hécatombe. Jed, le frère de Marie, doit abattre sa femme, Beth, mordue par un “infecté”, pour lui épargner le sort de zombie. Idem pour Travis que Mary doit tuer aussi. Mary se retrouve finalement seule. Effondrée, elle garde espoir : elle sait qu’il y a eu d’autres survivants au “Retour” et, qu’au bout du chemin, il y a l’océan...



Moi :
J'avais lu des avis très positifs sur ce roman pour ados et par chance il était à la bibliothèque que je me suis procurée immédiatement.


La narratrice est Mary. Nous ne connaissons pas l'année mais je dirais que c'est dans un futur proche. Mary vit dans un petit village régit par les Soeurs qui savent toujours le mieux, des gardiens qui protègent les villageois et puis derrière cette grande clôture se trouve la forêt des damnés (ou alors en anglais : la foret des mains et dents qui correspond aussi bien). Forêt qui porte bien son nom lorsqu'on sait ce qu'elle contient.

L'ambiance me faisait rappeler à celle du film "Le village" : passer outre la clôture c'est la mort assuré. Il n'y a rien en-dehors du village que cette immense forêt.
Et pourtant, je fut captivée par cette lecture.
Dut à certaines circonstances, Mary se retrouve parmis les Soeurs. Elle se posera rapidement des questions sur elles, sur ce qu'elles peuvent bien cacher. Mais là où l'intrigue commence, c'est avec l'arrivé de cette étrangère par une nuit d'hiver. Mary comprendra vite que les Sœurs en gardent le secret. Pour quel raison ? Mais surtout qui est cette jeune fille, Gabrielle ? D'où vient-elle puisque les Soeurs n'arrêtent pas de dire qu'ils sont les seuls survivants du virus ? Tant de questions pour Mary sans réponse. Ca lui devient frustrant, ainsi que pour nous.
Un autre fait encore fera en sorte que Mary et d'autres jeunes personnes s'exilent de leur village. La peur est là. Le désespoir aussi. Mais Mary se souvient de quelques indices indiquées par cette étrangère. Elle souhaite tellement savoir d'où elle vient et ses secrets qu'elle y entraine les autres à leur insu...

Un roman que j'ai dévoré aussi bien pour l'intrigue (après tout, y-a-t-il d'autres villages, que cachent les Soeurs, est ce que Mary réussira à atteindre son but ?) que pour le personnage de Mary auquel je me suis attachée. Bien sûr il y a une once d'amour durant toute l'histoire. Durant la lecture, j'ai eu bien des fois peur pour elle : qu'elle se fasse contaminer, mourir. Des fois il faut prendre des décisions qui ne sont jamais facile).
Et puis, après tout, dans ce genre de roman (horreur, thriller) ca ne se termine pas tout le temps forcement bien.

De plus ca change des histoires de vampires qui envahissent les rayons de nos librairies :)
Et je pense que les ados (les filles du moins) pourraient avoir quelques frissons en lisant l'aventure ou mésaventure de Mary.

4 commentaires:

Shana a dit…

Oui, j'en ai entendu parler à travers quelques critiques. Il faudrait que je me laisse tenter une bonne fois pour toute !

Nini a dit…

Honnêtement c'est un roman à lire...qui peut des fois nous couper le souffle ;-)

Anonyme a dit…

J'ai lu ce livre et il m'a énormément plu. L'histoire d'amour "interdite" entre Travis et Mary est magnifique, malgré que la fin soit triste .. Un livre à dévorer sans modération .. :D

Anonyme a dit…

Ce livre m'a beaucoup plus et il est sorti en février 2010 personnellement on ne s'en lasse pas j'aurais aimer savoir si un film existait mais je ne trouve pas =S

 
Header image by sabrinaeras @ Flickr