samedi 22 août 2009

Sur le seuil, Patrick Senécal

Présentation de l'éditeur :
II se nomme Thomas Roy. C'est l'écrivain le plus adulé du Québec. La parution de ses romans d'horreur est toujours un événement médiatique majeur. Or voici qu'on le retrouve chez lui, horriblement mutilé et catatonique. Tentative de meurtre ou suicide manqué ? Pendant que la police enquête, Roy est placé en observation dans un hôpital de Montréal. Paul Lacasse, le psychiatre qui traite l'écrivain, considère au départ le cas comme banal. La découverte de faits troublants l'oblige cependant à reconsidérer peu à peu son opinion. Bientôt, ce sont toutes ses certitudes, tant personnelles que professionnelles, qui chancellent. Car, au-delà du drame de Roy, quelque chose de terrifiant se dévoile lentement, quelque chose d'inimaginable et aux conséquences monstrueuses...

Moi :
Tout d'abord je tiens à remercier Mimi qui m'a envoyer son livre.
Les critiques québécoises comparent l'auteur à Stephen King...C'est vrai qu'on y retoruve certain aspect, surtout le mystére noire qui tourne autour de Thomas Roy. Quand à moi, je dirais que le genre de ce roman m'a fait rappelé Maxime Chattam.
Honnêtement j'ai eu dut mal à lacher le roman, et même si j'étais morte de fatigue, je preférais en savoir un plus en continuant ma lecture. Un genre assez mystique, noire. Bref si vous aimez Maxime Chattam et Stephen King, je vous le conseil vivement !Je prefere prévenir qu'à la fin c'est assez craigmos.

1 commentaires:

Mimi a dit…

Salut Nini, contente qu'il t'ait plus ce roman. Il a sorti en film aussi, que j'ai vu, et bien apprécié. J'ai lu tous les romans de P. Senécal tous aussi bons les uns que les autres. Il y a seulement « Aliss » que j'ai pas aimé, vraiment trop bizarre. Mais c'est une opinion personnelle. Un qui est très bon aussi est 5150, rue des Ormes, tout un suspense !! Et c'est d'ailleur son prochain film qui va sortir très bientôt. J'ai vu des séquences et je vais aller le voir.

Tu parles de Maxime Chattam (beau petit auteur !) j'ai un livre chez moi que j'avais reçu en cadeau de mon fils à la fête des mères (2003) : In Tenebris. J'avais bien aimé. Je ne connais pas ses autres romans.

Salut et à bientôt Nini, XX
(j'espère que ça va...)

 
Header image by sabrinaeras @ Flickr