mercredi 5 août 2009

Le prédicateur, Camilla Läckberg

Présentation de l'editeur :
Dans les rochers proches de Fjàllbacka, le petit port touristique suédois dont il était question dans La Princesse des glaces, on découvre le cadavre d'une femme. L'affaire se complique quand apparaissent, plus profond au même endroit, deux squelettes de femmes... L'inspecteur Patrik Hedstrôm est chargé de l'enquête en cette période estivale où l'incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse d'Erica Falck, sa compagne. Lentement, le tableau se précise : les squelettes sont certainement ceux de deux jeunes femmes disparues vingt-quatre ans plus tôt. Revient ainsi en lumière la famille Hult, dont le patriarche, Ephraïm, magnétisait les foules accompagné de ses deux petits garçons, Gabriel et Johannes, dotés de pouvoirs de guérisseurs. Depuis cette époque et un étrange suicide, la famille est divisée en deux branches qui se haïssent. Alors que Patrik assemble les morceaux du puzzle, on apprend que Jenny, une adolescente en vacances dans un camping, a disparu. La liste s'allonge... Une nouvelle fois, Camilla Lâckberg excelle à tisser son intrigue, manipulant son lecteur avec jubilation, entre informations finement distillées et plaisir de nous perdre en compagnie de ses personnages dans une atmosphère provinciale lourde de secrets.


Ce que j'en pense :
On retrouve les personnages Patrcik (policier) et Erica (écrivain) du premier roman de l'auteur "Princesse de glace".
Erica est en fin de grossesse, et Patrick, son compagnon, en vacance. Du moins jusqu'à ce qu'il recoit cet appel pour un meurte. L'enqueet tourne surtout autour la famille Hults, via à vis d'une vielle enquête. Patrick est sûr qu'ils ont des squellettes dans leurs placard et cherche à mettre le doigt dessus. En tout cas, le temps presse pour son èquipe : une ado de 17 ans a été porté disparu.
Autant dans le premieer roman, j'ai été contrarié que l'auteur parle de la soeur d'Erica, Anna, pour simplement arrêter brusquement...comme si Anna était un objet de décoration. Autant ici, elle se rattrape et on peut se demander si il y aura une troisième enquete de Patrick et Erica.
POlicier sympa mais sans plus pour moi. Un point de l'histoire était assez évidente. Quand au meurtrier, j'avais ma petite idée mais ce n'était pas la bonne.

1 commentaires:

audrey a dit…

Bonjour,
Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.
Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.
En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements...

Audrey
Responsable communication
audrey@paperblog.com

 
Header image by sabrinaeras @ Flickr