jeudi 15 octobre 2009

Les fiancées de l'enfer, Chrystine Brouillet

Présentation de l'éditeur :
Le cadavre gisait sur la chaussée dans une position fœtale, comme si la victime s'était recroquevillée sur sa douleur. Un voile noir avait vite obscurci son existence, l'avait délivrée de l'horreur qu'elle venait de vivre. Cette fois encore, le violeur avait marqué sa victime. Une lettre gravée dans la chair, sous le sein gauche, et quatre traits sanglants, formant une croix comme Maud Graham n'en avait jamais vu. Les blessures n'étaient pas très larges, mais la douleur conjuguée à la terreur avaient profondément traumatisé les victimes qui avaient survécu. À qui ces marques étaient-elles destinées? Qui signait ces messages atroces? Pour le découvrir, Maud Graham savait qu'elle devait pénétrer dans la pensée du violeur, le précéder, se noyer dans son âme.


Mon avis :
Roman policier pas si policier que ca car j'ai découvert assez rapidement les raisons qui motivaient le coupable. Toute fois l'écriture de l'auteur (que je connaissais via un autre roman - Cher voisin - que j'avais beaucoup aimé)se laisse lire, sans oublier les personnages qui m'ont fait continuer la lecture.
En parallèle de l'enquête de Graham, il y a cette histoire avace la famille de Marie- Eve : une mère "folle", des secrets de famille bien gardé, qui se retrouveront entre guillemets avec l'enquête...
Quelques passages un peu dure à lire par leur dureté.

Extrait :
Pour lire le premier chapitre cliquez
!

1 commentaires:

Mimi a dit…

Chrystine Brouillet est sans contredit une de nos plus grandes auteures québécoises avec ses romans et ses personnages auxquels l'on s'attache. Des polars parfois dures oui.

 
Header image by sabrinaeras @ Flickr