dimanche 18 octobre 2009

Happy birthday grand-mère, Valérie Saubade

Présentation de l'éditeur :
" J'ai décidé hier après-midi de tuer ma fille. A quatre-vingts ans, cela ne va pas être facile. D'autant que je me déplace en fauteuil roulant." Mais cette octogénaire hémiplégique est bien déterminée à parvenir à ses fins. Car entre mère et fille, la haine est réciproque et implacable. Ancienne pianiste, adulée par les hommes, despotique, Eleonore ne s'est jamais préoccupée de personne sauf d'elle-même. Terne et aigrie, sa fille Elisabeth attend de pied ferme l'héritage. Et soigne sa mère indigne de façon très personnelle...


Ce que j'en dis :

Des la première phrase le ton du roman est donné : "J'ai décidé hier après-midi de tuer ma fille. A quatre-vingts ans, cela ne va pas être facile. D'autant que je me déplace en fauteuil roulant. "
Nous sommes au mois de mai, et grand-mère fête ses 80 ans. Depuis deux ans elle est hémiplegique et en fait voir de toutes les couleurs à sa fille Elisabeth. Il est vrai que cette dernière n'est pas tendre envers sa mère. Et pourtant elle espere hériter de la maison ! Mais c'est bien décidé, grand-mère a pris la décision de l'éliminer. Chaque chapitre représente un mois où grand-mère narre les points les plus importants qui sont arrivés sous son toit, autour d'elle. Elle se rémémore par moment son passé, ce qui nous aide à comprendre quel genre de femme et mère elle était. Sa fille ne lui manquera pas de faire de sales coups, grand-mère s'en sortira. Elle est forte. Puis surtout elle se liera de complicité avec sa demoiselle de compagnie Charlotte, personnage attachante.
Lorsque ma lecture approchait de sa fin, je me demandais si une des deux mourira, et si oui, laquelle.

Roman que j'ai beaucoup aimé pour son humour noir. C'est un livre que j'ai dévoré : j'ai adoré l'écriture (ce n'est pas de la grande littérature non plus !) et les personnages de grand-mère et de sa fille qui se détestent mutuellement. Car grand-mère joue selon l'humeur de sa fille à la rendre plus mauvaise si cette dernieree st joyeuse...Sans oublier Charlotte qui apporte de la fraicheur, et de la jeunesse comme le dira la vieille femme.

Un roman à lire !

1 commentaires:

Mimi a dit…

Et un roman que je lirai ! il est noté :)

 
Header image by sabrinaeras @ Flickr