samedi 12 septembre 2009

Samantha, bonne à rien faire ; Sophie Kinsella

Présentation de l'éditeur :
Pas de soirées, pas de week-ends, pas de vacances, pas d'amoureux : Samantha, la trentaine, ne vit que pour son boulot d'avocate d'affaires, et pour l'importante promotion dont elle devrait bientôt bénéficier. Hélas ! elle commet une grosse boulette. En une journée, elle fait perdre à son meilleur client plus de cinquante millions de livres. Désespérée, elle prend le premier train pour la campagne et, sur un malentendu, se fait embaucher comme gouvernante chez un couple de charmants excentriques. Micro-ondes, fer à repasser, aspirateur, Samantha va découvrir un monde inconnu peuplé d'objets étranges. Et comprendre qu'on peut avoir 168 de Q.I. et ne pas savoir mettre en route une machine à laver. Mais, surtout, Samantha va réaliser, entre deux tournées de lessive, que le bonheur est peut-être dans le pré...


Moi :
Oui, j'ai bien retrouvé le style de Sophie Kinsella. J'ai trouvé un peu tiré par les cheveux le fait qu'une avocate passe au statut de domestique. Ok Sam n'a jamais eu une vie relaxante et découvre avec plaisir ce que c'est...pas orcément au début car pas facile d'occuper ses week-ends lorsqu'on ai pas habitué à avoir du temps libre. A la fin c'était prévisible gros comme une maison.

1 commentaires:

Mimi a dit…

Une petite histoire qui me fait pensé dans le même genre que Les secrets d'Emma que j'ai bien aimé :) Femme un peu étourdie dans la vie, spontanée !! Un petit livre qui doit être relaxant à lire. En ce moment je suis dans quelque chose de plus ardu mais passionnant aussi : La vie d'Émile Nelligan (que je mettrai en section sur mon blog) ainsi que le journal d'Henriette Dessaulles en 4 cahiers de 1876-1881, très intéressant la formule « journal ». Les deux sont des personnes québécoises.


Merci Nini et te souhaite une belle semaine.

 
Header image by sabrinaeras @ Flickr