samedi 21 mai 2011

Chat blanc, tome 1 : les faucheurs ; Holly Black

Présentation de l'éditeur :
A 17 ans, Cassel est le seul de sa famille à ne pas posséder de pouvoir : son grand-père tue par simple contact, sa mère manipule les émotions (et purge une peine de prison pour escroquerie), son frère Barron trafique la mémoire et l'aîné, Philip, peut briser les os d'une simple pensée. Cassel est hanté par le souvenir du meurtre de son amie d'enfance Lila, fille du chef du clan Zacharov, autre grande famille de magiciens, appelés les Faucheurs et interdits par la loi. Mais Cassel va surprendre de troublantes conversations de famille suggérant que sa mémoire a été altérée. Puis il découvre que Lila est toujours vivante, sous la forme... d'un chat blanc.


Mon mot à moi :
Cassel vit dans un monde où la magie existe. Mais mieux vaut en âtre discret car depuis 1929 la magie est interdite en Amérique. Tout le monde porte, plus ou moins porte des gants : car c'est avec les mains nus que ceux qui ont le don peuvent exercer leur pouvoir sur autrui. Mais cela n'empêche pas certaines personnes de l'utiliser dans un réseau tout en discrétion. Des talismans existent pour lutter contres ces pouvoirs, dons qui peuvent être dangereux.
La famille de Cassel  fait partie des familles de faucheurs. Sa mère est en prison pour avoir manipuler les émotions son dernier amoureux en date. Barron et Philip, ses frères ayant eux aussi des dons et d'ailleurs passent leur temps à conspirer à quelque chose, ne l'incluant pas. Et pourtant si seulement... Son grand-père par un simple toucher - sans gants ! - prend les vies.
Cassel comprendra vite que des membres de sa famille lui cachent des choses. Mais pourquoi ? Et surtout pourquoi a-t-il l'impression qu'on joue avec sa mémoire ainsi que celle d'une autre personne ?
Le roman commence avec Cassel qui fait un rêve qui le dérange, et qui lui causera des soucis avec son école d'une certaine façon. Dans ce rêve, et bien des fois, apparaît un chat blanc. Il semblerait que ce chat blanc cherche à lui transmettre un message. Puis, bizarrement Cassel croisse ce chat à l'arrière de la maison de sa mère. Coïncidence ?
Autour de lui quelque chose ne sonne pas juste. Il n'arrive pas à mettre son doigt dessus. Il comprendra vite que sa famille lui cache quelque chose. Pour ce faire, il cherche tout d'abord à savoir quels dons (pouvoirs) à ses frères Barron et Philip. Il est sur que l'un des deux a le don de manipuler la mémoire, et cherchera à s'en protéger. En cherchant, il se rend compte que l'un d'eux doit avoir un pouvoir très fort, celui de la transformation,  ce qui veut dire que cela pourrait être très dangereux.Que cette personne serait très puissante. Pour lui, c'est déjà assez dure d'être membre d'une famille où tout le monde à son petit pouvoir sauf lui...incompréhensible.
Entre temps, il repense à ce meurtre qu'il a commis quelques années plus tôt, sa tendre amie Lila. Mais est-elle vraiment morte ? Et si elle était tout simplement sous l'effet d'un charme ? Qui aurait fait une telle chose et pourquoi ?

Roman que j'ai beaucoup aimé. Je connaissais l'auteur de nom pour sa série Spiderwick.mais c'est la première fois que je la lis. Du moins c'était le titre qui m'avait attiré, puis quand j'ai lu que cela parlait de magie non autorisé, cela me plaisait bien. Et ce fut le cas.
D'une certaine facon, à travers Cassel, on peut dire que l'auteur parle de la recherche d'identité, des problèmes que les jeunes rencontrent parfois ( vols, intégration dans un groupe, sentiments). L'histoire tient bien la route, car tout comme Cassel, qui est le narrateur de sa propre histoire, on le suit dans ses recherches à comprendre et à avoir des réponses aux pourquoi. On découvre son monde et ses secrets concernant la magie et son histoire. 
Sans oublier, bien sur,  les secrets partagés entre les frères ainés, la mère et le grand-père pour le bien être et la sécurité du plus jeune, qui lui même aura du mal à croire lorsqu'il le découvrira. Ainsi que les complots envers une des plus grandes familles de magiciens.
Ce monde, d'une certaine facon, fantastique m'a bien plus et j'attends cet été pouvoir lire la suite en version original qui s'appelera Red gloves.

Vous pouvez lire l'avis d'Azi lis qui est plus développé que le mien :p

2 commentaires:

Perséphone a dit…

Tu me donnes vraiment envie de lire ce livre là! C'est fou mais je me (re)mets à la lecture jeunesse et aux romans de fantaisie. Une bonne chose non?
Du coup hop, sur ma Pal.

Nini a dit…

Je trouve que c'est un très bon roman jeunesse - et j'espère que tu ne seras pas décu - avec une pointe de fantaisie.
Moi j'attend la suite :)

 
Header image by sabrinaeras @ Flickr