samedi 14 janvier 2012

The Scorpio Races, Maggie Stiefvater

Présentation de l'éditeur :
Un roman magnifique de l'auteur de nouvelles à succès de la triologie  Frisson, Linger et pour toujours. 
Restez en vie, rester à cheval, rester hors de l'eau ... Chaque mois de novembre, les courses Scorpion sont situées sous les falaises de craie du Skarmouth. Des milliers se rassemblent pour regarder les chevaux et la mer qui lave le sang sur le sable. Les montures sont capaill uisce: chevaux sauvages de l'eau. Il n'y a pas de chevaux plus beau, plus courageux, plus meurtriers. Faire la course entre eux peut être suicidaire, mais le danger est irrésistible. 
Sean Kendrick sait les dangers de la uisce capaill. Avec un pied dans l'océan et un autre sur terre, il est le seul homme sur l'île capable d'apprivoiser les bêtes. Il participe aux courses pour prouver quelque chose à la fois pour lui et pour les chevaux. 
Puck Connolly y participe pour sauver sa famille. Mais le cheval qu'elle monte est une jument peu ordinaire, que Puck est juste une fille ordinaire. Lorsque Sean voit Puck sur la plage, il ne pense pas qu'elle appartient à ce monde. Il ne réalise pas que son destin, futur proche deviendra entrelacés avec celui de Puck ...

Quand à moi :
L'auteur nous offre un magnifique voyage avec un goût sauvage, et magie même si ce n'est que de la fiction j'ai eu envie d'y croire.
Durant cette lecture qui se déroule la plupart du temps sur un littoral, bord de plage, j'ai pu sentir l'odeur iodé, l'odeur du sang, et celle que dégage les uisce capaill. Mais j'ai pu aussi sentir également le vent dans les cheveux et au visage. Sans oublier le bruit que font ces chevaux nés de la mer, leurs galops, hennissements.
Car malgré que nous ne sachions pas où se déroule l'histoire, pour moi cela se passe en Irlande. Pays où on adore et respecte les chevaux. Pays de nomreuses légendes dont à la fin du roman l'auteur nous fait savoir d'où elle a puisé l'idée. Et ca m'a fait sourire d'avoir vu juste.

le roman en lui même m'a captivé alors que je ne connaissais rien aux chevaux. Malgré l'histoire d'amitié, amour, en fond d'histoire, j'ai beaucoup les personnages principaux qu'étaient Sean Kendrick et Puck Connolly. Tout les deux ont un point en commun mais le vit différemment. Sean Kendrick n'a qu'un souhait et retrouver sa liberté n'est pas le plus important. Gagné ce prix à Scorpio Races l'est. Tout comme Puck Connolly. Têtu, déterminée, elle a besoin de gagné ce prix autant que Sean Kendrick. Mais pour ca, il va falloir qu'elle se fasse accepter telle qu'elle est pour cette course où les femmes sont mal vue pour la bonne raison que jamais aucunes d'elles n'aient jamais participer avant. De plus c'est une jeune fille courageuse qui cherche toujours à ne pas faire voir sa peur.
L'auteur a su leur donner de l'importance à ses deux jeunes gens dont on ne sait pas leur âge. Je dirais que Puck a 16 ans, tandis que Sean 18 ans. Ainsi qu'à leur détermination de gagner et participer à cette course. 
Je dirais que l'histoire d'amour écrite dans ce roman est superficielle. Ce n'est pas le sujet principal du livre.

Dernier point : je l'ai largement adoré par rapport à la trilogie Frissons du même auteur !

Lire le début en anglais c'est ici !



4 commentaires:

Célnnee a dit…

e note ! Surtout pour ma fille (la petite) qui adore les chevaux.

Nini a dit…

Il n'est pas encore sorti en version francaise !

Cynthia a dit…

Bonjour, c'est la première fois que je viens ici. J'aimerais beaucoup qu'ils sortent ce livre en français car j'adore l'écriture de Maggie Stiefvater.
Très joli blog !

Sabbio a dit…

J'adore la couverture!

 
Header image by sabrinaeras @ Flickr