dimanche 3 octobre 2010

Boomerang, Tatiana de Rosnay

Présentation de l'éditeur :
Sa soeur était sur le point de lui révéler un secret... et c’est l’accident. Elle est grièvement blessée. Seul, l’angoisse au ventre, alors qu’il attend qu’elle sorte du bloc opératoire, Antoine fait le bilan de son existence : sa femme l’a quitté, ses ados lui échappent, son métier l’ennuie et son vieux père le tyrannise. Comment en est-il arrivé là ? Et surtout, quelle terrible confidence sa cadette s’apprêtait-elle à lui faire ? Entre suspense, comédie et émotion, Boomerang brosse le portrait d’un homme bouleversant, qui nous fait rire et nous serre le coeur. Déjà traduit en plusieurs langues, ce roman connaît le même succès international que
Elle s’appelait Sarah.

Moi :
J'avais longuement hésité à le lire. Je connaissais seulement le Silence des murs de cette auteure, et suite à cette lecture qui m'avait laissé perplexe,pas prête de lire un autre d'elle.
Malgré les avis assez partagé sur la blogosphère de celui-ci, et lorsqu'on m'a laissé savoir que je pouvais l'emprunter, j'ai bien voulu lui donner une chance.


J'ai trouvé une écriture agréable et que j'ai beaucoup plus apprécié que le l'autre.

L'intrigue, ce que Mélanie allait révéler à son frère juste avant l'incident, fait que j'ai voulu en savoir plus.

Antoine, homme dans sa quarantaine, peu sûr de lui, secoué par cet accident, revient sur les moments forts et désastreux de sa vie : son divorce qu'il a dut mal à se remettre, ses enfants ados qui ne sait pas comment gérer, mais il y aussi le passé familial. Quand ils parlent de leur défunte mère c'est par son prénom, la blessure de la perte est toujours là malgré les nombreuses années. Antoine revient aussi sur le genre de relation qu'il a eu et a toujours avec son père. Entretemps, à l'hôpital il fera une certaine racontre qui lui fera du bien, qu'il lui permettra de faire face à certaines situations, qui lui fera reprendre du poil à la bête.

Un roman qui se lit très facilement qui est d'actualité par ses sujets : le deuil, la maladie, l'amour, et les secrets de famille qui font toujours une bonne intrigue.

3 commentaires:

céline a dit…

C'est le livre que je suis en train de lire. Je te dirai quoi..

céline a dit…

Lu et beaucoup aimé. ils ont "elle s'appelait Sarah" à la bibliothèque. Je pense l'emprunter bientôt!

Nini a dit…

Je voulais lire "Elle s'appelait Sarah" pour découvrir cette auteure mais malheureusement à ma biblio ils ont seulement le silence des murs que je te déconseille fortement ! Je pense me le procurer d'occasion ;-)

 
Header image by sabrinaeras @ Flickr